AuteurOlivier Thomas

Olivier Thomas (Français), scénographe et plasticien, Marseille
Architecte de formation, Olivier Thomas se dirige ensuite vers la scénographie pour le spectacle vivant. D’une façon très globale et un peu ambitieuse, il s’intéresse à l’avenir de l’humanité́ de manière décalée, incongrue, voire ludique.
Having qualified as an architect, Olivier Thomas then moved into scenography for the performing arts. In a very general and somewhat ambitious manner, he takes an interest in the future of mankind in an offbeat, incongruous and even fun way.

Lunar Trash

Lac d’Estivadoux – Besse

Lunar Trash raconte l’histoire, peu connue, d’un sac-poubelle jeté sur la Lune. Celui qui apparaît sur une photographie, aux côtés d’Armstrong, d’un drapeau américain et d’Apollo 11. Transposée sur terre par Olivier Thomas, cette anecdote de la conquête spatiale, trouve sa place au Lac d’Estivadoux. Un lac non-permanent, asséché et sans eau une partie de l’année, nous renvoyant à la mer de la Tranquillité où atterrit le module lunaire en 1969. L’œuvre illustre ainsi le rapport qu’ont les hommes avec leur environnement jusqu’au-delà des étoiles. Un geste qui n’était pas le sujet à l’époque, mais qu’il convient de requestionner, 50 ans après, pour mieux en saisir la signification et la portée symbolique.

Lunar Trash tells the little known story of a bin bag thrown away on the moon – the bin bag that appears on a photo alongside Armstrong, an American flag and Apollo 11. Transposed to earth by Olivier Thomas, this anecdote from the conquest of space finds its place at Lac d’Estivadoux. This non-permanent lake, dried up and waterless for part of the year, refers to the Sea of Tranquillity where the lunar module landed in 1969. The work illustrates the relationship that people have with their environment to the stars and beyond. Although the action wasn’t the issue at the time, 50 years on it should be thought about again so as to get a better understanding of its significance and symbolic impact.


L : 7 m x l : 7 m x h : 6.5 m
Bois, métal


Parking : 1300 m A/R = 30 min estimées, Parcours : Facile
Depuis Besse, suivez la D978 en direction de Super-Besse. Au rond-point, prenez la sortie vers le lac Pavin. Continuez la route pendant environ 1,5 km jusqu’au parking au niveau du point de vue sur le lac.

P’tit Plus : Du parking, faites le tour du mystérieux lac Pavin en passant par le Puy de Montchal et le gouffre du creux de Soucy. Randonnée de 2h50 ne comportant pas de difficultés particulières.

Level: Easy
From Besse, follow the D978 to Super-Besse. At the roundabout, take the exit towards Lac Pavin. Keep on this road for about 1.5 km until you reach the car park where the viewpoint over the lake is.

Li’l Bonus: From the car park, walk right round the mysterious Lac Pavin going through Puy de Montchal and the Gouffre du Creux de Soucy. A 2.5hr hike with no really difficult parts.