AuteurKate Studley

Kate Studley Britannique, plasticienne, Allemagne

Originaire de la région rurale du Cheshire au Royaume-Uni et expatriée en Allemagne, Kate Studley expérimente son lien personnel à la nature comme moyen de garder ses racines, en réalisant des œuvres d’art organiques, vivantes, qui évoluent avec le temps.
Born in the rural region of Cheshire in the United Kingdom and now living in Germany, Kate Studley experiments with her personal connection to nature as a means of maintaining her roots, by creating organic, living artworks that evolve over time.
www.katestudley.com

Once used, once taken

Chemin des noisetiers – La Bourboule

D’étranges sculptures, réalisées à partir de matériaux organiques et naturels, viennent épouser la silhouette des noisetiers.
Mousse, champignons et herbe recouvrent peu à peu les structures pendant l’été. L’œuvre est vivante et devient partie intégrante du paysage. Elle donne à voir les cycles de la vie et de la nature et questionne le visiteur sur l’éphémérité de l’art : l’art est-il censé durer éternellement, alors que tant de choses sont marquées comme à usage unique mais durent souvent plusieurs décennies ?

Unusual sculptures, created from organic and natural materials, hug the silhouettes of hazelnut trees.
Moss, mushrooms, and grass gradually cover over the structures in the summertime. The artwork is alive and becomes an integral part of the landscape. It presents seasonal and life cycles, questioning the visitor as to the ephemeral nature of art: is art supposed to last forever, while so many things are denoted as single-use yet often last for several decades?


Hauteur : 5 m / Longueur : 5 m
Câbles et fils d’acier recyclé, toile de jute, terre et argile, graines, champignons, herbe