AuteurBoris Chouvellon

Boris Chouvellon (Français) plasticien, Paris
Boris Chouvellon représente la ruine moderne en prélevant dans le monde réel des objets, des formes qu’il transforme ensuite dans son atelier. Il opère des déplacements et des déconnexions sur ces fragments, en les métamorphosant vers une dimension imaginaire.
Boris Chouvellon portrays modern ruin by collecting objects and shapes from the real world that he then transforms in his studio. He shifts and disconnects these fragments, transforming them to take on an imaginary dimension.
www.borischouvellon.com

Les Sapins

Banne d’Ordanche – Murat-le-Quaire

L’œuvre Les Sapins matérialise une série de 5 arbres composés de différentes pièces en bois. Le placement des arbres sur cette ligne déserte favorise leurs découpes sur le ciel, à l’image des pylônes électriques ou des éoliennes. Ainsi, dans un acte assez absurde, naît un nouveau paysage géométrique et rationnel. L’emplacement des œuvres favorise également différents niveaux de lecture, du général au particulier, du paysage panoramique à la photo souvenir sous l’arbre. De plus, le projet s’inscrit dans un processus d’économie locale et écologique : les matériaux proviennent d’une scierie du Sancy et seront recyclés après le démontage.

Les Sapins (The firs), his work laid out on a ridge line, shows a series of 5 trees made up of various wooden parts. Placing the trees on this deserted line makes them stand out against the sky, just like electricity pylons or wind turbines. Consequently, by doing something quite absurd, a new geometric and rational landscape come into being. The site of the works also prompts various levels of interpretation, from general to specific, from sweeping landscape to souvenir snapshot beneath the tree. In addition, the project is part of a local economy and ecological process: the materials come from a sawmill in the Sancy range and will be recycled after dismanting.


Largeur : 2 m
Hauteur : 5 m
Bois du Sancy, chevrons