Flow line

Plasticien, sculpteur, photographe et éducateur, Michael McGillis explore depuis les années 1990 la question de l’art in situ. Ses travaux portent essentiellement sur la présence humaine et ses conséquences sur les milieux naturels. Ses installations, réalisées notamment aux Etats-Unis, invitent en effet les spectateurs à prendre conscience des dangers liés à l’impact de l’homme sur l’environnement.

Le projet "Flow line", s’attache à mettre en évidence les caractéristiques géologiques du Massif du Sancy. Réalisée sur les hauteurs du Puy de Chambourguet qui domine la vallée de Super Besse, l’installation Flow line évoque le passé volcanique du site. En circonscrivant les abords de l’ancien cratère, Michael McGillis tente en effet de faire ressortir la mémoire du lieu par le biais de cette « ligne » au tracé doux, composée d’osier aux couleurs de feu.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.