Les empreintes du ciel

Capteurs d’espaces, Gilles Brusset aime à s’emparer des lieux pour mieux les détourner. Ses projets et installations s’attachent à donner la mesure des sites, en révéler l’échelle, en exacerber la structure et en dégager des lignes de force.

Gilles Brusset, artiste plasticien, architecte, paysagiste français 

Composée de 250 miroirs, tôles d’aluminium de 1x2 mètres, Les empreintes du ciel s’approprient la ligne d’horizon dessinée par le bord du cratère du Puy de Charreire et font glisser le ciel sur la terre en parsemant le site de touches de lumière. L’oeuvre réalise par un marquage au sol une cotte de maille tellurique, jette sur le sol une pluie de confettis lumineux et dispose sur la crête un bijou qui célèbre les épousailles de Gaïa et Ouranos.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.