Ondes et cible

Laetitia Carlotti se dit " plasticienne et ouvrier du paysage". Ses oeuvres d’humour décalé utilisent des matériaux originaux et porteurs de sens. Depuis son implantation en Corse, elle recueille systématiquement en chemin des douilles de cartouches vides. Objet d’une grande diversité de couleurs qui dissimule la volonté de tuer sous des poignées de confettis. La douille transforme le paysage en terrain de chasse, indique la présence invisible du plomb et replace l’homme en tant que prédateur.

Laetitia Carlotti, artiste plasticienne française, Paris 

"Ondes et cible" est une installation de 25 mètres de diamètre composée d’environ 15 000 douilles de cartouches déclinant les couleurs du spectre de la lumière. Dans son regroupement avec le mot cible l’onde peut être entendu (vue) comme une déflagration se diffusant dans le paysage : percussion et dispersion du son.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.