Vox Granarium

Depuis 2003, Olivier Delarozière mène une recherche entre design, architecture et art contemporain. Il s’intéresse à l’art des piles de bois pour lier l’esprit du jeu de construction, inventant un système de coupoles autoporteuse aux étranges propriétés acoustiques, optiques et mécaniques.

Olivier Delarozière, artiste Plasticien, architecte DPLG français, Paris 

"Vox Granarium" (grenier à voix en latin) se compose d’une coupole de bois posé qui fait écho aux constructions traditionnelles en pierre sèche représentées par les admirables murs bordant la Couze Pavin. Les visiteurs sont invités à formuler des voeux à l’esprit du lieu. Pour initier ce rituel, l’artiste empile méticuleusement 366 éléments de bois local (sans colle ni visses), sur une hauteur de 4,5 mètres, pour former une coque de 5 mètres de diamètre. Il invite ensuite des musiciens à jouer sous la coupole en hommage aux musiciens du terroir.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.