CrossWorlds

Olga Kisseleva dirige le programme « Art & Science » à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Olga Kisseleva, artiste chercheuse ,  St Pétersbourg (Russie)

CrossWorlds (mondes croisés), labyrinthe de pierre, est un message codé en forme de « TAG électronique* » que l’on déchiffre de loin à l’aide de l’option photo d’un téléphone portable. De près, le spectateur peut déambuler physiquement dans l’espace et expérimenter « le paradis »… Cette oeuvre, à la croisée de deux mondes : virtuel et naturel mais aussi végétal et minéral, est une passerelle entre art et science qui explore un nouveau langage. *Tag électronique : ce code barre, présent sur les billets de train, certains magazines et pièces d’atelier, permet d’avoir des informations complémentaires.


Surface : 256 m2

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.