23 habitants/km²

Nicolas MOMEIN est diplômé de l’École supérieure d’art et de design de Saint-Étienne. Il intègre en 2009 la Haute École d’Art et de Design de Genève. Son travail met en jeu une certaine rivalité entre les dimensions fonctionnelles et sculpturales des objets, sans jamais décider laquelle des deux domine. Donnant une visibilité aux gestes et processus de fabrication, il interroge le rôle de l’artiste comme producteur d’oeuvre.

Nicolas MOMEIN, jeune talent 2012, Saint-Etienne (42)

"23 habitants/km²", titre de la pièce, est également la densité de la population dans le massif du Sancy. Cette installation est composée de plusieurs totems en pierres de sel. Dans un pré de 32 hectares, une cinquantaine de vaches Salers et un taureau travaillent tout l’été à sculpter des totems. Les vaches en estive ayant besoin d’un apport de sel de 80 grammes par jour et s’autorégulant dans leur consommation, lèchent ces blocs et ainsi entament leur lente disparition. Au fil des jours, des sculptures organiques se forment et transforment la rigueur géométrique des monolithes bruts. Les langues des bovins, sculpteurs en herbe, creusent dans la matière pierre de sel comme un sculpteur le marbre. L’action de l’homme devient ici intention, une collaboration entre l’homme et l’animal.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.