L’Évidence

Thomas Monin a étudié à l’École Nationale Supérieure des Beaux-arts de Nancy. Il invite à l’exploration des rapports intimes que nous entretenons avec la matière vivante. L’artiste poursuit l’invention d’un art animal destiné à nous aider à assumer notre propre animalité, via des expériences stimulantes du vivant.

Thomas Monin (Français) artiste plasticien, Bourgogne

On en a les preuves : le loup est bel et bien revenu en Auvergne !" L’Évidence" est un loup géant, au repos, allongé dans un endroit isolé et sauvage. La bête est faite de tiges métalliques soudées entre elles, formant un treillis couvert d’une peinture phosphorescente. Voilà donc une œuvre tant diurne que nocturne. La nuit, celle-ci apparaitra comme le ferait un fantôme. Compagnon de toujours, le loup continue de cristalliser nos émotions, entre peur et fascination.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.