J’ai rêvé d’un château

Âgés de 23 ans, Jean Combes, Gabriel Emard et Nicolas Vinadelle partagent une vision commune de l’architecture qui prend pour fondement l’imagination. Entre projet architectural et démarche artistique, ce trio se positionne dans le champ de l’expérimentation,
dans un rapport à l’avenir projeté depuis le passé.

Collectif Time Maker’s :
Jean Combes, Gabriel Emard et Nicolas Vinadelle (français), étudiants en dernière année à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand

"J’ai rêvé d’un château" est construit autour d’un banc en bois qui pourrait être la trace d’un château démantelé au xive siècle. Sculpture en bois teinté, sa hauteur de plus de 7 m invite à entrer pour un moment de flottement, comme dans un rêve. Figure récurrente du champ de l’imagination, le château prend ici forme en haut de la roche pour marquer la présence d’un brigand qui vécut jadis sur ce piton volcanique. Alors que son trésor serait toujours caché dans le ruisseau en contrebas, la sphère dorée renferme la plus précieuse des richesses : la mémoire. Un château bleuté flotte au-dessus de la roche, réalité ou fruit de l’imagination ?

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.