Peuplade

Delphine Pouillé développe un travail autour du corps par le biais d’objets faits de tissu et de mousse. Ces sculptures sont mises en scène pour créer des environnements vivants et organiques intrigants. Elles questionnent la place de l’artificiel face au naturel

Delphine Pouillé (française), plasticienne, Pantin

Façonnées à partir d’un même patron mais pourtant toutes différentes, les sculptures de Delphine Pouillé investissent le site et ses abords. Ces membranes en tissu colonisent la nature sur leur passage. Cet ensemble hybride d’une dizaine de sculptures forme une "Peuplade" énigmatique. Ces formes copient la nature : leurs extrémités sont pareilles à des racines ou des branches d’arbres.


Elles créent une atmosphère magique dans laquelle on imaginerait voir évoluer des petits êtres fantastiques. Alors même qu’elles s’insèrent parfaitement dans le paysage, une évidence apparaît : elles sont en train de croître de manière autonome et semblent envahir l’espace… Une flore organique se développe dans une ambiance énigmatique…

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.