Le Tabou du Terrier

Selon Julien Amillard, l’art doit disperser des indices qui viennent parasiter le réel, pour mieux prendre de la distance. Il développe une production plurielle à partir d’un état d’esprit critique et absurde.

Julien Amillard
(français), plasticien, Mulhouse.

Il n’importe plus de visiter le réel, sa copie est suffisante ! "Le Tabou du Terrier" est un hommage à l’histoire picturale. Cette histoire est avant tout le fait d’individus ayant la volonté de laisser leurs marques sur un mur. Elles n’étaient en rien réalisées à des fins touristiques. L’artiste propose une compression temporelle par l’élaboration de trois fresques reprenant des éléments de la pop-culture et des références à l’histoire de l’art. Il s’agit de porter un regard critique sur l’archéologie touristique, qui a récemment donné lieu à la copie de la grotte Chauvet. L’artiste s’attache ici à travailler à la manière des hommes préhistoriques avec les mêmes matériaux.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.