La Nature a-t-elle un prix ?

Jérémie Rigaudeau remet en question la position de l’artiste, celle de ses productions et la médiation auprès de son public. Il s’adapte aux environnements, hors des champs d’exposition
habituels, réinterrogeant ainsi les codes de compréhension et de perception.

Jérémie Rigaudeau
(français), illustrateur et plasticien, Paleyrac (24)

Un arbre déraciné gisant sur le sol, étiqueté, calibré, emballé simplement dans un sac plastique... "La Nature a-t-elle un prix ?" propose de nous questionner sur les notions de marchandisation. Que considère-t-on aujourd’hui comme produits consommables ? Comment l’Homme exploite t-il la nature ? A-t-on franchi les limites de la production ? L’Homme a-t-il un droit illimité sur son environnement ? L’artiste dénonce un monde où la prise en compte écologique reste partielle voire absente. L’oeuvre est présentée ici à échelle 1, de façon démesurée voire absurde, pour mieux en faire ressortir ces problématiques contemporaines. Une installation prenant tout son sens grâce au contexte et à l’espace dans lequel elle s’inscrit.

Toile PVC, arbre
L : 7 m x l : 2.80 m x h : 3.20 m

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.