Pink Borders

Marco Barotti suit des études de musique en Italie puis s’installe à Berlin où il s’associe à des collectifs d’artistes interdisciplinaires. Ensemble, ils créent des sculptures sonores interactives dans l’espace public.

Marco Barotti
(italien), artiste audiovisuel, Berlin

"Pink Borders", ou les « frontières roses », invite le public à remettre en question le sens et l’importance des frontières. Il magnifie la beauté d’un objet quotidien pour interroger notre manière de diviser et clôturer nos terres. Habituellement de couleur gris/beige, les clôtures se fondent dans le paysage. Ici, le spectateur est frappé par un contraste visuel fort avec une ligne magenta divisant le Puy de la Tâche en deux. Il faut ensuite s’approcher pour entendre les sons subtils des centaines de cloches silencieuses… Un parallèle aux histoires étouffées des vagues de migrants actuelles. À mesure que le son va et vient, la couleur s’estompe peu à peu…

Bois, barbelé, plus de 500
clochettes, peinture
L : 600 m x l : 30 m x h : 1.50 m

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.