Gong

Baptiste Corbet s’intéresse à la notion de naufrage : comment les choses se brisent et se reconstruisent. Conjointement, il développe le son comme le produit d’un phénomène physique stimulant les sens, la perception d’un espace, d’un volume et la matière qui le compose.

Baptiste Corbet 

(Français), artiste et designer, Saint-Etienne

À flanc de cascade, cette sculpture-machine-à-son prélève une petite quantité d’eau pour faire fonctionner son mécanisme composé de deux grandes roues. "Gong" est une machine d’acier qui produit une variation du paysage visuel et sonore du lieu, parsemé d’événements ponctuels : des coups de gong espacés. Au chuchotement de l’eau sur la roche, s’ajoute un tempo industriel rythmant le paysage. Acier brisé, rouillé, morceau échoué, l’œuvre donne l’impression de n’être que le fantôme de sa gloire passée. Peut-être responsable de son propre naufrage, il ne reste plus qu’une partie des mécanismes d’origine, tournant sans but au rythme de l’eau.

Longueur: 2 m
Largeur : 2 m
Hauteur : 2.5 m
Acier

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.