Once used, once taken

Originaire de la région rurale du Cheshire au Royaume-Uni et expatriée en Allemagne, Kate Studley expérimente son lien personnel à la nature comme moyen de garder ses racines, en réalisant des œuvres d’art organiques, vivantes, qui évoluent avec le temps.

Kate Studley

Britannique, plasticienne, Allemagne

D’étranges sculptures, réalisées à partir de matériaux organiques et naturels, viennent épouser la silhouette des noisetiers.
Mousse, champignons et herbe recouvrent peu à peu les structures pendant l’été. L’œuvre est vivante et devient partie intégrante du paysage. Elle donne à voir les cycles de la vie et de la nature et questionne le visiteur sur l’éphémérité de l’art : l’art est-il censé durer éternellement, alors que tant de choses sont marquées comme à usage unique mais durent souvent plusieurs décennies ?

Hauteur : 5 m / Longueur : 5 m
Câbles et fils d’acier recyclé, toile de jute, terre et argile, graines, champignons, herbe

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.