Anadrome

Camille Mansir cultive plusieurs territoires, de l'art de l'estampe à celui du détournement ; la ligne tantôt graphique, tantôt végétale côtoie l'absurde et l'ordinaire. Son travail n'est pas cinétique mais ses créations traduisent un mouvement, cherchant une ondulation ou un surgissement. Aujourd'hui elle tisse de nouveaux paysages par le travail du bambou, explorant sa technicité et sa plasticité pour imaginer des univers oniriques in situ

Camille Mansir

Artiste Plasticienne, France

"Anadrome", c’est une nage aérienne, une traversée aquatique au cœur de la forêt, une immersion en mer végétale. Ce banc de poissons, fait de bambous tressés, est suspendu dans une hêtraie en bord de Dordogne.

 

Cette installation est collaborative et évolutive. Elle a trouvé naissance en Gironde où un public a été invité à réaliser ces sculptures grands formats. Voyant au gré des ateliers participatifs le nombre de spécimens croître, elle entame sa migration vers le Sancy.

 

Cette œuvre est une invitation à la rêverie qui cherche autant à surprendre qu’à mettre en exergue un enjeu écologique : la diminution du vivier de poissons migrateurs dans nos cours d’eau du fait des conditions environnementales dégradées et des obstacles trop nombreux.

 

"Anadrome" est co-réalisée avec les élèves de Terminales du lycée agricole de Rochefort-Montagne (63). Cette collaboration vise à développer leur sensibilité artistique et environnementale car ces garçons et filles seront de futurs “producteurs de paysages” en tant que professionnel·le·s de l’activité agricole et de l’entretien des espaces naturels.

 

Hauteur : 3 à 5 m / Longueur : 20 à 30 m
30 pièces en bambous tressés

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.