ZEITGEIST #4

A la croisée de l'art sonore et de la musique, Virgile Abela développe un travail protéiforme où le son s'offre en expérience au spectateur, dans une poétique du paysage. Il recherche une certaine immatérialité par la génération de flux vibratoires issus de dispositifs écosystémiques en rétroaction avec le vivant. Artiste associé de la Plateforme MAS-LMA-CNRS avec qui il développe des projets art-science tels que Pendule Acoustique ou ZEITGEIST#3, son travail est présenté en France, Europe et en Amérique du nord

Virgile Abela 

Artiste Compositeur, France

"ZEITGEIST#4" est une installation sonore composée d’un orgue de harpes éoliennes hautes de 4 mètres. Cet ensemble capte les vibrations de l’air et les transforment en une musique holistique. Leurs présences érigées sur « un toit du monde » s’invitent dans le paysage comme des monolithes vibratoires, proposant au public une écoute rituelle et contemplative de la musique du vent, façonnée par la topographie du paysage.

 

ZEITGEIST est le nom donné à une recherche étendue (artistique, scientifique et politique) sur l’art sonore éolien initiée en 2020, de laquelle naissent des installations, des films, des performances et des innovations organologiques dans les domaines du land art, de l’art urbain, de la lutherie et de la création sonore ou numérique. Chacune de ses propositions se distingue numériquement par un #_, sous des formes transdisciplinaires uniques, sérielles ou déclinées. Elles cherchent toutes à saisir les vibrations du paysage pour les transfigurer en matière visuelle et sonore, à l’écoute de l’air du temps.

 

Hauteur : 4 m
9 harpes éoliennes à 16 cordes avec résonnateurs acoustiques / Bois imputrescible, acier traité antirouille, cordes marines

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.