CARAPACE

Marie Toulotte vit dans les Alpes et puise son inspiration dans cet environnement montagnard naturel et sauvage.

Elle aime penser et fabriquer des objets qui amèneront un bout de nature dans notre quotidien.

Réaliser des installations artistiques in situ dans des environnements sauvages est une chose qu’elle affectionne tout particulièrement. Le rapport à la nature et l’humilité qui en découle la portent. 

MARIE TOULOTTE 

ARTISANE DU BOIS, CONCEPTRICE, GRAPHISTE 

France

Carapace se déploie tel un oiseau bienveillant abattant son aile pour offrir un refuge au visiteur. L’oeuvre fait écho aux petits ou grands rapaces, nichant ou de passage sur le Sancy, qui transcendent le paysage. Elle entre en résonance avec la déesse Nekhbet, dame de la vallée, représentée par une femme à tête de vautour étendant ses ailes protectrices sur la Haute-Egypte.


Sous son aile, un banc invite le visiteur à un temps de pause sur le parcours, au sentiment d’abandon, de réconfort. Le bois amène de la chaleur, une lumière qui contraste avec la minéralité et l’immensité du site. Point de repère dans l’horizon, l’installation ajoute une nouvelle dimension à l’espace à une échelle humaine. Ce rapport au paysage est la base d’une réflexion sur notre rapport au sauvage.


De nombreuses menaces pèsent sur les rapaces d’apparence robuste, mais dont la survie est en vérité bien fragile. Les protèger et sauvegarder leurs espaces naturels est essentiel à l’équilibre des écosystèmes.
« S’ils vivent et prospèrent, c’est que tout est dans l’ordre des choses. », Paul Géroudet, ornithologue.


Hauteur : 3,35 m / Longueur : 6,75 m / Largeur : 4 m /Bois

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.