DROSERA

Diplômée de l’école Olivier de Serres et d’un master en art contemporain, Lika Guillemot interroge notre lien au vivant.
L’observation de la nature et le dessin sont les points de départ de ses projets, qui se déploient ensuite sous forme de modelages, tissages et installations. Elle affectionne les matériaux naturels (argile, osier...) et chargés d’histoires (fils, tissus…).
Lika Guillemot propose une modification du réel pour basculer dans un monde onirique fait de métamorphoses.

LIKA GUILLEMOT

ARTISTE PLASTICIENNE 

France

« Drosera je te bois, ne me mange pas ! »
L’installation Drosera s’inspire de l’herbe insectivore homonyme qui signifie « couvert de rosée ». Mais au lieu de capturer les insectes pour les ingérer grâce à son mucilage collant, il s’agit ici de produire des réserves d’eau précieuse et d’abreuver les différentes espèces en présence. Habituellement d’une taille de 10 à 20 cm, Drosera est ici agrandie et apparaît telle une hutte, une ruche ou un abri pour les vivants. Ses couleurs s’inspirent de la Drosera rotundifolia (espèce protégée), aux couleurs vives et brillantes. Drosera propose un refuge pour les espèces en présence et invite au regard, au toucher et à expérimenter l’espace (ombre, eau, poésie).

Hauteur : 4 m / Diamètre : 4 m / Céramiques émaillées, osier, filets et fils crochetés

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.